Événements

Apports des sciences comportementales aux politiques publiques

SciencesPo Alumni
FRANCE ENTIERE (métropolitaine)

👉 L’événément en quelques mots ?

Apports des sciences comportementales aux politiques publiques
Et focus sur deux projets en lien avec l’épidémie du Covid 19

Mercredi 13 mai 2020 à 13h00

En présence de :

Stephan GIRAUD, Diplômé de Sciences Po Paris, Responsable du programme sciences comportementales à la Direction Interministérielle de la Transformation Publique.

Mariam CHAMMAT, Docteur en sciences cognitives et Chef de projet en sciences comportementales à la Direction Interministérielle de la Transformation Publique.

La Section Ouest-Atlantique a le plaisir de vous inviter à une Web conférence portant sur les apports des sciences comportementales en général et sur les travaux de la Direction Interministérielle de la Transformation Publique plus particulièrement.

Les politiques publiques sont parfois mises en place sans prendre en compte la réalité et la complexité des situations des individus auxquels elles s’adressent. De ce fait, certaines politiques publiques voient leur efficacité entravée, et peuvent même entraîner des effets rebonds si la diversité des comportements humains n’est pas anticipée.

La prise en compte des enseignements des sciences comportementales offre la possibilité de mieux appréhender les mécanismes de prise de décision dans leurs contextes. Ceci constitue un levier puissant de changement au service de la transformation publique.

La mise au point de solutions nécessite un ajustement fin qui suit une démarche scientifique d’expérimentation. Chaque solution est testée et son impact évalué. A terme, cette approche permet de déployer des solutions fondées sur les preuves. L’efficacité des politiques publiques peut ainsi être optimisée du point de vue des citoyens et des administrations : les lois et les programmes deviennent plus adaptés. L’information devient plus compréhensible et les démarches plus faciles car construites à partir des pratiques réelles des usagers et des agents.

Le programme ?

Les sciences comportementales permettent de comprendre les mécanismes intentionnels et perceptifs des prises de décisions par l’observation des effets de l’influence du groupe, ou encore en mettant en évidence les différents biais cognitifs à l’œuvre (comparaisons sociales, aversion à la perte, ancrages, inertie etc). Elles permettent de comprendre le fonctionnement de la prise de décision des acteurs.

Appliquées aux politiques publiques, elles peuvent contribuer à renforcer leur efficacité et ce faisant, à tisser davantage de confiance entre les puissances publiques et les citoyens.

En outre, l’épreuve du Covid 19 que nous vivons actuellement requiert un changement de comportement à grande échelle et sollicite à ce titre également l’expertise des sciences comportementales.

Au cours de la Web conférence, nous aborderons les grands enseignements des sciences comportementales et la méthode déployée par la Direction Interministérielle de la Transformation publique pour ses projets.

En lien avec l’épidémie de Covid 19, nous approfondirons plus en détail 2 projets concrets récents : le premier mené avec des EHPAD et le second, #Bouger à la maison, lancé en partenariat avec le Ministère des sports.  

Nous les remercions tous deux vivement de consacrer ce temps de partage aux Alumni.

La Web conférence est coordonnée par Marianne BOUSQUET, Présidente de la Section Ouest-Atlantique.

Nous vous recommandons le webinar du 6 avril 2020 « Mieux appréhender la crise du Covid 19 : l’apport des sciences comportementales » :
https://www.youtube.com/watch?v=A6nwI_J_1Ok&feature=youtu.be

Retrouvez plus d’informations mises à disposition par la DITP :
https://www.modernisation.gouv.fr/etudes-et-referentiels

Et une synthèse de la soirée de janvier 2020 sur le « Nudge, inciter, manipuler ou inspirer ? »
https://www.institut-kervegan.com/actualite/conf-nudge/

📅 Quand ?

Mercredi 13 mai, à 13h

📍Où ?

France