Je m'inspire

Articles, interviews et portraits d'acteurs publics inspirants

Faire de la fonction RH un moteur de la transformation publique

“L’innovation publique doit permettre de révéler les talents.”

Aujourd’hui nous allons à la rencontre de Jean-Baptiste Roufiat, ambassadeur Profil Public et consultant pour le secteur public local. 

.

SON PARCOURS

.

🔑 Les  grandes étapes de ton parcours ?

Étudiant en licence administration et gestion des entreprises au début de mon parcours, j’ai rapidement été attiré par la sociologie, les ressources humaines et la politique. Je me suis donc dirigé vers un master 1 de sociologie politique. Au cours de cette année, j’ai eu l’occasion de développer ma connaissance du secteur public grâce à une expérience particulièrement intéressante  au sein d’un Centre Social à la Mairie de Toulouse. J’ai ensuite intégré le M2 Métiers du Politique dispensé à Sciences Po Bordeaux, durant lequel, j’ai pu réaliser mon stage de fin d’études dans un cabinet de conseil spécialisé dans le secteur public local : Politeia.

A la fin de mon stage, j’ai rejoint ce cabinet en tant que consultant pour le secteur public local. Basé à Lyon, Politeia accompagne les collectivités territoriales sur les enjeux liés aux ressources humaines, à l’organisation et la performance des administrations, à la stratégie territoriale ainsi qu’au numérique et à la relation usagers. Aujourd’hui, mon activité se concentre notamment sur les deux premiers axes mais je compte bien monter en compétence et investir les autres domaines d’intervention du cabinet qui représentent des enjeux incontournables pour les collectivités.

Les collectivités doivent se saisir des réformes récentes pour en faire des leviers d’innovation et d’attractivité.

Ces dernières années, plusieurs grandes évolutions ont bouleversé la gestion des ressources humaines du secteur public (Loi de transformation de la fonction publique, politique indemnitaire, temps de travail…). Les collectivités doivent se saisir pleinement des réformes majeures récentes pour en faire des leviers d’innovation et d’attractivité. 

🤝 Pourquoi le conseil ? 

La diversité des sujets et thèmes que l’on peut aborder me stimule particulièrement. Chez Politeia, j’ai l’occasion d’accompagner des collectivités de toutes tailles, et ce partout en France, aussi bien sur des thématiques RH qu’organisationnelles. Chaque collectivité détient ses spécificités et il est essentiel de pouvoir s’adapter à chacune d’entre elles. De cette diversité, j’acquiers de multiples compétences sur le fonctionnement et les enjeux du secteur public local.

🎯 Tes prochains objectifs professionnels ?

Je souhaite d’abord poursuivre et enrichir mon parcours et mon engagement auprès des collectivités au sein de Politeia. A plus long terme, j’aimerais aussi avoir une expérience dans l’enseignement, plutôt en tant que maître de conférences, et également dans une collectivité en tant que directeur des ressources humaines.

💪Pourquoi avoir rejoint le programme Ambassadeur Profil Public ?

J’ai découvert le programme ambassadeur par le biais de LinkedIn, mais je connaissais déjà Profil Public notamment via leur étude internationale sur les innovations RH. Je me suis ensuite renseigné plus précisément sur le programme ambassadeur, quelles en étaient les modalités et quels projets avaient été menés par les anciennes promotions. 

Le programme ambassadeur Profil Public est une opportunité de pouvoir enrichir ma propre réflexion tout en agissant concrètement pour le secteur public.

Et j’ai trouvé la proposition vraiment intéressante : échanger sur l’attractivité du secteur public, partager des expériences avec d’autres jeunes et réfléchir autour de l’avenir de la fonction publique. C’est une véritable opportunité de pouvoir enrichir ma propre réflexion tout en agissant concrètement pour le secteur public.

D’ailleurs je travaillerai cette année avec d’autres ambassadeurs sur un projet relatif au processus de recrutement pour identifier des pistes d’évolutions et d’amélioration afin d’agir sur ce levier d’attractivité et de marque employeur pour le secteur public.

.

SES INSPIRATIONS

.

💫 Un film qui t’inspire ?

J’aime beaucoup Le Cercle des poètes disparus. Le film aborde le conformisme dans les années 1950 aux Etats-Unis, l’autorité et le conservatisme présent dans les grandes écoles. Il parle de ceux qui ont décidé de choisir une autre voie : celle de l’épanouissement de la personnalité et des talents, du goût de la liberté, de l’apprentissage par des méthodes innovantes pour se révéler, s’affirmer, découvrir ses passions et sa vraie nature. C’est un film particulièrement enrichissant au regard de l’évolution actuelle des formes de management, (un leadership fondé sur la confiance et le soutien plutôt que sur une hiérarchie wébérienne), davantage axé sur la reconnaissance des talents, des compétences et de la capacité d’innovation de chacun.e.

💚 Les causes qui te tiennent à cœur ?

La cause environnementale me tient particulièrement à cœur, comme beaucoup de jeunes aujourd’hui. C’est d’ailleurs aussi pour cela que j’ai choisi de travailler chez Politeia, qui est un cabinet en phase avec mes valeurs. Il est crucial de pouvoir s’investir, en tant que personne, en tant qu’entreprise, en tant qu’acteur public, collectivement, en faveur de l’environnement.

La fracture territoriale freine encore trop de jeunes à poursuivre leurs ambitions.

Aussi, venant d’un territoire rural, j’ai pu me rendre compte de la fracture territoriale qui freine encore trop d’étudiants à poursuivre leurs ambitions. Je pense qu’il faut aller chercher ces jeunes : les informer, les pousser vers le haut, et surtout ouvrir leur champ des possibles afin d’apporter de la mixité territoriale dans les grandes écoles.

Laissez un commentaire