Département de Seine-et-Marne

Présentation

Située à l’est de Paris, la Seine-et-Marne est le plus grand département d’Île-de-France. Avec ses 1,4 million d’habitants, ce territoire jeune, dynamique et au fort développement économique, offre à ses habitants un cadre de vie privilégié. Avec plus de 5 000 agents répartis sur l’ensemble du territoire, il est le premier employeur public du département, offrant une grande diversité de métiers dans les secteurs social, médico-social, environnemental, technique, éducatif et culturel. Par voie statutaire ou contractuelle, quels que soient les contrats, stage, apprentissage, CDD ou CDI, les candidatures sont ouvertes à tous. Menant également une politique d'accueil et de maintien dans l'emploi des travailleurs en situation de handicap, ses actions d'accompagnement sont multiples

Pour votre carrière, voyez grand, rejoignez-nous !

0

Agents

0

Routes départementales

0

Collèges publics

0

Métiers

L'équipe

Ce qu'ils recherchent

De jeunes talents et des profils expérimentés qui partagent nos valeurs, au service d'un territoire à fort potentiel.

Ce qui les anime

Bâtir un territoire innovant, attractif, dynamique et solidaire.

Nos projets, nos actions

Les routes, un chantier prioritaire

Avec 4 321 km de routes départementales, la Seine-et-Marne possède le réseau routier départemental le plus grand d’Île-de-France.
Pour maintenir et améliorer ce réseau routier, contribuant ainsi à la sécurité des usagers, le Département agit au quotidien. C'est pourquoi la collectivité s’est engagée dans des négociations avec l’État pour obtenir le transfert des routes nationales RN 36 et RN 4 dans le réseau routier départemental.
« La RN 4 et RN 36 sont deux axes routiers structurants pour la Seine-et-Marne. Les habitants de notre département savent que ces deux routes nécessitent une remise en état de toute urgence, l’État ayant renoncé à de nombreux aménagements. Ces deux routes représentent 110 km supplémentaires dont la réfection et la modernisation sera une priorité du Département, si un accord est trouvé avec l’État concernant les conditions du transfert », déclare Jean-François Parigi, président de Seine-et-Marne.

Déploiement du « Bouclier sécurité »

Renforcer la sécurité des Seine-et-Marnais, tel est l’objectif du « Bouclier sécurité ». Au programme : sécurisation des collèges, soutien à l’équipement des forces de l'ordre, création d’un centre de supervision départemental… Ce « bouclier sécurité », au programme ambitieux, pourra s’articuler avec celui de la Région Île-de-France.

Solidarités : un Département exemplaire

Concernant la politique sociale, l’ambition du Département est d’améliorer à la fois le niveau de professionnalisation des intervenants en matière de petite enfance et l’inclusion des personnes en situation de handicap.
Cette politique ambitieuse est basée sur des mesures concrètes : création d'un pôle d'excellence autour des métiers de la petite enfance, aide à l’équipement et à l'adaptation du logement pour les personnes handicapées. Soucieuse de donner l'exemple, la collectivité lance en parallèle la mise aux normes d'accessibilité de la salle des séances de l'Hôtel du département.

Une ambition forte pour la jeunesse

Les premières mesures ciblées, portant sur le harcèlement scolaire et le handicap au collège, ouvriront la voie à la une politique jeunesse plus globale et plus forte, qui se traduira par des actions concrètes au service de nos jeunes Seine-et-Marnais.
Afin d’agir collectivement contre le fléau qu’est le harcèlement scolaire et le cyber-harcèlement, le Département a mis en place à la rentrée un plan de lutte et de sensibilisation en partenariat avec l’Éducation Nationale et l’association « Marion La Main Tendue ».
À l’issue de la séance publique du 23 septembre, un projet de convention avec l’association « Marion La Main Tendue » a été adopté pour un programme départemental de lutte contre les violences scolaires sur une durée de 2 ans, avec un montant de 21 000 € par année scolaire.
Chef de file en matière de solidarités, le Département de Seine-et-Marne se mobilise aussi pour mener dans les collèges des actions pour l’intégration des personnes handicapées.

Lecture publique : des expérimentations innovantes

Soucieux de permettre à chaque Seine-et-Marnais d’accéder à une offre culturelle de qualité, le Département souhaite lancer de nouvelles expérimentations dans le cadre de son schéma départemental de lecture publique. Et ouvrir ainsi un nouveau chapitre culturel.
Le Département se donne pour objectif d’accélérer la couverture des « zones blanches », en favorisant la création d’équipements de lecture publique. Dans les zones rurales, les réponses doivent être innovantes : il s’agit d’expérimenter des médiathèques hybrides accueillant plusieurs services ou des CDI-médiathèques, à la fois bibliothèques de collèges et ouverts à la population toute l’année. L’enjeu est simple : un accès équitable pour tous les Seine-et-marnais, où qu’ils vivent, aux lieux de culture que sont les médiathèques.

Ils sont reconnus « acteurs publics innovants »

Démarche de transformation

Engagée durant l’été 2019 par la direction générale en réponse à la volonté politique de faire du Conseil départemental une collectivité innovante, la « démarche innovation » a été co-construite avec le collectif de directions lors d’ateliers de travail. L’innovation s’entend dans la collectivité comme une simplification, une modernisation et une amélioration de ses procédures administratives, de ses circuits et de ses outils. Son objectif est double : impulser une dynamique et une culture innovante et rechercher l’efficience des politiques publiques.

Marketing territorial

Dévoilée en juin 2020 par le Département et son agence Seine-et-Marne Attractivité, la marque de territoire "Seine-et-Marne, Vivre en Grand!" est le fruit d’une démarche de co-construction menée avec les acteurs et habitants seine-et-marnais. Elle invite chacun à voir grand pour la Seine-et-Marne, en faisant connaître ce territoire et en encourageant les actifs, les curieux, les urbains hésitant à changer de vie, les étudiants, les entreprises ou les voyageurs à venir goûter à la « vie en grand » en Seine-et-Marne.

Transformation numérique

En 2019, les 6 000 dossiers des mineurs bénéficiant actuellement de mesures d’aide sociale à l’enfance ont été numérisés. Ils peuvent désormais être consultés et nourris en temps réel par les professionnels de la protection de l’enfance du Département. Un progrès inestimable qui permet la sécurisation et la fluidité de la transmission des informations, dans le respect des fonctions de chacun bien sûr (autorisations d’accès pour le dossier médical) et surtout dans l’intérêt de l’enfant.

Services innovants

La création d’un Observatoire départemental centralisé au sein de la direction générale des services traduit la volonté du Département de Seine-et-Marne de porter une vision stratégique de la data et de se positionner en chef de file de l’observation du territoire seine-et-marnais. Ses missions : sécuriser les données, les exploiter (à travers notamment un logiciel d’observation) et les mettre à disposition des acteurs du territoire, tout en accompagnant les directions autour de leur stratégie de gestion des données. Chaque année, l’Observatoire départemental composé d'experts en démographie, sociologie, géomatique, géographie et urbanisme publie des études socio-démographiques.

Démarche de co-construction

Au-delà de la gestion des collèges et de la restauration scolaire, le Département s’implique dans l’offre éducative. En 2019, près de 90 personnes ont participé au hackathon organisé par le département dans les locaux de la Centrif’ à Champs sur Marne. L'objectif ? Inventer des solutions pour répondre aux problématiques soulevées lors de la phase de recensement des besoins. La méthode ? L’évaluation des besoins auprès de l’ensemble des acteurs ; la production d'idées de projets éducatifs ; la construction d’un programme éducatif.

Innovation managériale

Les encadrants jouent un rôle fondamental dans la mise en œuvre et l’efficience des politiques publiques du Département. Renforcer leur accompagnement dans la réalisation des missions qui sont les leurs s’est ainsi avéré essentiel. C’est ce à quoi s’emploie « Profession Manager » un dispositif visant au partage d’une culture managériale commune, au développement des compétences et de l’intelligence collective. Un parcours construit sur deux ans proposant des formations relatives aux politiques RH du Département, à la conduite du changement, à l’innovation, ou encore au marketing territorial.

Responsabilité environnementale

Réutiliser le bitume en ajoutant un revêtement végétal, c’est l’expérimentation menée par le Département de Seine-et-Marne sur un chantier routier d’une portion de la D96. Fabriqué à partir de produits végétaux biosourcés et renouvelables, Recytal®ARM est un procédé innovant dont les performances environnementales permettent de réduire à la fois la consommation d’énergie (plus de 50 %) et les émissions de gaz à effet de serre (de plus de 70%).

Vivre en grand !

Carte & Réseaux sociaux

Voir sur Google Maps