Présentation

L’Agence pour l’Informatique Financière de l’Etat (AIFE) est un Service à Compétence Nationale créé en 2005, rattaché au ministre de l’Action et des comptes Publics et dont la gouvernance est interministérielle.

L’AIFE gère le Système d’Information Chorus – réunion d’une dizaine d’applications financières au profit de l’Etat et de toutes les administrations publiques - et pilote l’urbanisation du Système d’Information Financière de l’État (SIFE).

Elle contribue à la modernisation et à la performance de la fonction financière de l’État et propose notamment des solutions de dématérialisation au profit de l’ensemble des personnes publiques et des entreprises.

0

Agents

0

Âge moyen

0

Nombre d'utilisateurs (Chorus)

0

Nombre d'utilisateurs (Chorus Pro)

L'équipe

Ce qu'ils recherchent

« Sécurité juridique, simplification des échanges, réduction des délais de paiement, notre objectif est de contribuer à la transformation numérique et à l’optimisation de la fonction financière de l’État ».

Ce qui les anime

« Améliorer les relations avec les usagers, fluidifier la communication entre les différents partenaires, renforcer l’efficacité de la fonction financière publique et faciliter le quotidien des agents, citoyens et des entreprises ».

Leurs projets phares

Chorus : au cœur de la modernisation de la gestion des finances publiques.

Chorus est le système d’information budgétaire et comptable de l’État mettant en œuvre l’ensemble des dispositions de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF) du 1er août 2001, relatif à la gestion budgétaire et comptable publique.
Chorus a été déployé dans tous les services de l’État en 4 ans, et l’exécution des dépenses de tous les ministères est assurée exclusivement dans Chorus depuis 2011.
Depuis le 1er janvier 2012, la comptabilité de l’État est intégralement tenue dans Chorus et les comptes de l’État sont certifiés par la Cour des Comptes à partir de Chorus.

Chorus Pro : une solution qui modernise et simplifie.

Dans le cadre des marchés publics, l'usage des factures dématérialisées est obligatoire pour les grandes entreprises et les PME et le sera bientôt pour les TPE à partir du 1er janvier 2020. Déployée depuis janvier 2017, la plateforme « Chorus Pro » est le seul outil reconnu par la réglementation pour la transmission des factures électroniques. En 2018, 27 millions de factures ont été reçues dans Chorus Pro. A partir de 2020, ce seront près de 100 millions de factures qui devraient être traitées annuellement par Chorus Pro, en provenance d’environ un million de fournisseurs.

ClaudIA : l’agent virtuel.

Fin 2017, le support aux utilisateurs de Chorus Pro a été renforcé avec les technologies de l’Intelligence Artificielle (IA), grâce à l’intégration d’un robot conversationnel (chatbot) baptisé ClaudIA. Cette solution permet de répondre instantanément aux questions des utilisateurs, de traiter leurs incidents de bout en bout et de proposer des solutions adaptées en fonction du profil et des données de chacun d'eux. L'automatisation du traitement des sollicitations offre ainsi aux utilisateurs un service de support disponible 24h/24 et 7j/7.

Commande publique numérique : le service DUME permet aux entreprises de candidater aux marchés publics.

Le document unique de marché européen (DUME) a pour objectif de simplifier la phase de candidature à un marché public. En homogénéisant les formulaires au niveau de l’Union européenne et en allégeant les charges administratives des opérateurs économiques, il permet de prouver de manière simple que les candidats (acheteurs publics et opérateurs économiques privé de l'UE) remplissent les critères de sélection d’un marché public.

Ils sont reconnus « acteurs publics innovants »

Démarche de transformation

L’AIFE a reçu le Trophée « RH-Solidarité » lors des Trophées de la Transformation Numérique 2019 pour avoir été la première à avoir mis en place un dispositif d’insertion sur les métiers du numérique.

Transformation numérique

Dès 2017, l’agence étudie l’opportunité d’appliquer des techniques d’IA pour un meilleur contrôle des dépenses de l’Etat. Le recours à une IA pourrait ainsi permettre, en capitalisant sur l’historique des contrôles passés, d’automatiser la détection des demandes de paiement les plus à risque. Le temps libéré devrait permettre d’identifier et idéalement de corriger les origines des irrégularités et ainsi, au final, réduire le risque financier.

Services innovants

Le Plan de Transformation Numérique de la Commande Publique vise à moderniser et à rendre plus efficace la commande publique au bénéfice de tous. Parmi ses actions, celle posant le Cadre Commun d’Urbanisation de la Commande Publique (CCUCP) a été confiée à l’AIFE. Son objectif est de rendre interopérables les outils informatiques utilisés dans la commande publique et de favoriser la dématérialisation de l’ensemble des procédures (de la passation, en passant par l’exécution et en allant jusqu’à l’archivage électronique), en proposant aux acteurs un cadre d’urbanisation.

Démarche de co-construction

Avec le projet de transformation numérique de la commande publique (TNCP), l’AIFE est nommée lauréate du Fonds de transformation de l’action publique dans le cadre du plan d’action pour 2022. Ce projet, porté conjointement par la direction des affaires juridiques, la direction des achats de l’État et l’AIFE a pour objectif de simplifier la vie des acheteurs et des entreprises, notamment celle des TPE/PME, en dématérialisant l'ensemble de la commande publique. En exploitant les données des marchés, il permet d’automatiser les procédures et d’obtenir une réduction du délai de paiement des fournisseurs, répondant ainsi à l’objectif d’amélioration des processus financiers de l'État ».

L'AIFE en images lors d'événements

Carte & Réseaux sociaux

Voir sur Google Maps

Leurs offres

Il n'y a pas d'offre d'emploi disponible pour le moment mais vous pouvez leur envoyer une candidature spontanée.