JE M'INSPIRE

Articles, interviews et portraits d'acteurs publics inspirants

Charline Rouillon : « C’est vraiment à nous de proposer des choses nouvelles au service public ».

Charline Rouillon est chargée de projets européens à la Métropole européenne de Lille (MEL).

Lille Métropole a été récemment élue capitale mondiale du design pour 2020. Et Charline Rouillon a notamment contribué à ce projet. Nous sommes allés à sa rencontre pour vous faire découvrir son parcours et sa personnalité.

 .

 SON PARCOURS ET SON METIER 

 .

🔑 Les moments clefs de son parcours ? 

J’ai un parcours plutôt atypique. Je ne suis passée ni par Sciences Po, ni par une fac de droit et je n’ai pas passé de concours. J’ai une licence de lettres et un master de communication des organisations publiques. Dès mon année de master, je me suis tournée vers le service public. J’ai d’ailleurs fait mon alternance en tant que chargée de communication à la SNCF. Après ce premier bain dans le monde du travail, j’ai été retenue comme chargée de communication sur les fonds européens à la Préfecture de Région. Mais comme la gestion des fonds européens a ensuite été transférée de l’Etat au conseil régional, j’ai suivi le même mouvement. J’ai donc travaillé sur cette même thématique au sein de la Direction Europe de la Région Hauts-de-France. Puis, j’ai été recrutée comme chargée de projets à la Métropole européenne de Lille notamment sur la conception de projets à l’échelle européenne.

☝️ Ce qui l’a poussée à rejoindre le secteur public ? 

J’ai toujours eu cette « culture service public ». Mes parents ont longtemps travaillé dans des entreprises du secteur public comme France Télécom ou La Poste. Chez moi, il y a vraiment la volonté de faire quelque chose d’utile à la société. Et les valeurs portées par le service public me ressemblent. J’avais également envie d’agir pour le développement de mon territoire.

Aujourd’hui, je suis ce qu’on appelle « contractuelle de la fonction publique ». Comme mes précédents postes m’ont beaucoup plu, je prépare actuellement les concours administratifs et notamment celui d’attaché territorial.

 .

« J’ai toujours eu cette « culture service public. »

 . 

👉 Sa conception de son métier ?

Au fond, mon métier de chargée de projets n’est pas si éloigné de celui de chargée de communication. L’idée derrière est toujours de faire du lien et de proposer des outils adaptés à la conception du projet suivant les différentes étapes d’avancement. Il s’agit de répondre aux appels à projets européens, de mettre les bonnes personnes autour de la table, de chercher les financements adéquats etc.

🔎 Les qualités indispensables pour son métier ?

Je pense que la créativité est très importante notamment en tant que communicant et cela même si mon sujet amène une extrême rigueur. En effet, les projets européens nécessitent d’être très rigoureux dans les procédures.

🔮 Les enjeux à venir pour la Métropole européenne de Lille ? 

Un des gros enjeux pour la Métropole européenne de Lille et les collectivités territoriales d’une façon générale, c’est de diversifier ses financements. L’une des clefs, ce sont les financements européens en répondant à des appels à projets. Autre enjeu important, c’est d’être visible à l’échelle européenne. Pour cela, la Métropole européenne de Lille a créé tout récemment une délégation permanente auprès des institutions européennes, pour la représenter à Bruxelles.

💡L’innovation au sein de la Métropole ? 

La Métropole européenne de Lille a été élue capitale mondiale du design pour 2020. Je pense que ça va donner une vraie impulsion au sein de la collectivité et sur le territoire.

Nous allons suivre également le programme de transformation de l’action publique dénommé « La Transfo » qui est piloté par La 27e Région. L’approche centrée « usagers du service public », celle qui s’appuie sur le design est très importante. Ce programme dure entre 12 et 18 mois et nous sera utile pour penser autrement nos politiques publiques.

 .

SA PERSONNALITE

 .

➡️ Ce qu’elle aurait fait, si elle n’avait pas travaillé dans le secteur public ?

La communication correspond bien à mon caractère car j’aime beaucoup mettre en relation les gens. Dans le privé, j’aurais travaillé dans une direction de la communication ou dans un domaine plus concret comme les arts appliqués, le graphisme ou le design.

🍰 Sa recette pour créer une dynamique d’innovation ? 

Je pense que l’apport d’un designer de service public est intéressant ! Le designer est comme un médiateur entre l’usager et le concepteur du service public (nous, la Métropole) et c’est cela qui est intéressant pour apporter un autre regard.

📖 La phrase qui l’inspire le plus ?

J’aime beaucoup la phrase de Steve Jobs : “Cela ne fait aucun sens d’embaucher des gens intelligents puis de leur dire ce qu’ils doivent faire. Nous enrôlons des gens intelligents afin qu’ils nous disent ce que nous devons faire“. Je trouve qu’il a tout à fait raison. C’est vraiment à nous de proposer des choses nouvelles au service public.

 .

“Cela ne fait aucun sens d’embaucher des gens intelligents puis de leur dire ce qu’ils doivent faire. Nous enrôlons des gens intelligents afin qu’ils nous disent ce que nous devons faire“.

Steve Jobs

 . 

📢 Le meilleur conseil qu’on lui ait donné dans sa carrière ?

« Reste curieuse et sois toujours en veille ». J’essaye d’ailleurs de garder un peu de temps dans ma semaine pour faire de la veille afin de m’inspirer et de proposer des choses nouvelles.

 

 .

 

Laissez un commentaire