Je m'inspire

Articles, interviews et portraits d'acteurs publics inspirants

S'engager quand on est jeune

« S’engager quand on est jeune c’est enrichir son parcours. »

Aujourd’hui nous allons à la rencontre de Sophia Boumakhloufi, actuellement animatrice territoriale au sein du Ministère du Travail & Sous-officier de réserve. Son souhait ? Encourager les jeunes à s’engager. Elle est aussi membre du programme « Ambassadeurs Profil Public » qui permet d’explorer le futur du secteur public. 

.

SON PARCOURS

.

🔑  Les grandes lignes de ton parcours ?

Mon souhait de travailler au service de l’intérêt général s’est imposé de manière naturelle dès mon entrée à l’université avec le choix d’orienter mes options autour de l’administration publique. Après un DUT Carrières juridiques, j’ai réalisé une licence professionnelle « activité juridique » en apprentissage auprès du pôle juridique interministériel de la Préfecture du Var à Toulon.  

Les attentats de novembre 2015 ont eu un impact sur la suite de mon parcours. J’ai ressenti le besoin d’être sur le terrain, au contact de la population. J’ai participé à des réunions de crise et décidé d’effectuer une année de césure pour m’engager au sein de la gendarmerie nationale en tant qu’adjoint volontaire au sein de la Compagnie de Mulhouse en Alsace. 

Si je me suis tournée vers le service public c’est parce que je sentais qu’il y avait de nombreux défis à relever.

À la suite de cette année riche d’expériences humaines, j’ai repris mes études en effectuant un master 1 en droit ainsi qu’une mission de service civique en qualité de coordinatrice juridique au tribunal judiciaire de Colmar. L’année suivante, j’ai poursuivi en master 2 en ingénierie du risque et gestion de crise à l’université de Paris Descartes en apprentissage en tant que chargée d’études juridiques au Ministère de l’Intérieur. J’ai réalisé un second master 2 en « Management de la Performance Publique » puis j’ai obtenu le concours des Instituts régionaux d’administration (IRA). Désormais, j’occupe la fonction d’attachée d’administration de l’État, dans un service d’animation territoriale au sein du ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion. Parallèlement, je suis sous-officier de réserve au sein de la gendarmerie nationale. Si je me suis tournée vers le service public c’est parce que je sentais qu’il y avait de nombreux défis à relever.

✊ Pourquoi avoir rejoint notre Programme « Ambassadeurs Publics » ?

Mes différentes expériences de stagiaire, apprentie, contractuelle puis attachée m’ont permis d’observer que la fonction publique offre aux collaborateurs la possibilité d’agir sur des enjeux d’intérêt public très variés. Ainsi, pouvoir parler de mon expérience personnelle me tient particulièrement à cœur afin d’inspirer des jeunes potentiellement intéressés par la poursuite d’une carrière dans le secteur public. 

Le service public permet d’avoir un impact direct sur la vie quotidienne des usagers.

Selon moi, s’épanouir dans son travail n’est possible que si nous sommes convaincus de l’apport que l’on peut apporter dans nos missions. A ce titre, le service public permet d’avoir un impact direct sur la vie quotidienne des usagers.

💚 Les causes qui te tiennent à cœur ?

Je suis intéressée par toutes les actions de  modernisation de la fonction publique. La transformation publique, la transition numérique, l’amélioration du service rendu aux usagers et du bien-être au travail des agents publics sont des défis passionnants. J’ai découvert ces problématiques variées en réalisant des études sur ces sujets lors de mes différentes expériences professionnelles.

.

SES INSPIRATIONS

.

💫 La phrase qui t’inspire ?

« La logique vous conduira d’un point A à un point B. L’imagination et l’audace vous conduiront où vous le désirez » d’Albert Einstein. Selon moi, cette phrase résume tout mon parcours. Au départ, je n’avais ni contacts, ni ressources mais c’est l’envie de travailler au service de l’intérêt général qui a fait la différence. Pour obtenir un stage, une alternance ou un poste, il faut être persévérant, audacieux et se donner les moyens de convaincre les recruteurs.

🔮 Un souhait pour la suite ?

Pouvoir travailler dans l’innovation et le secteur public afin de définir les nouvelles tendances de demain. Faire ma part « comme un colibri » et pouvoir changer positivement la société dans laquelle nous vivons. Jusque-là, j’ai eu la chance de travailler sur le bien-être au travail et le futur du travail. Je ne demande qu’à continuer à  créer de l’impact et prendre des actions qui font sens pour nos écosystèmes et communautés.

C’est très motivant de pouvoir avoir, à son niveau, un impact positif sur la société. 

C’est très motivant de pouvoir avoir, à son niveau, un impact positif sur la société. Les deux mots que je retiens c’est « intérêt général » et « innovation ». Si j’arrive à combiner les deux, ce sera forcément un job de rêve pour moi !

📆 Un petit teasing sur ta webconf ?

J’ai le plaisir de co-animer avec Maris Sipos, une webconférence sur le thème de l’engagement des jeunes. Si vous êtes âgés de 16 à 30 ans venez découvrir les dispositifs qui s’offrent à vous au service de l’intérêt général. S’engager quand on est jeune c’est enrichir son parcours , inscrivez-vous ! Rendez-vous le 26 janvier à 18h.

Laissez un commentaire