JE M'INSPIRE

Articles, interviews et portraits d'acteurs publics inspirants

« Le secteur public est en pleine transformation et cela mérite d’être su. »

Rencontre avec Anna PISTENON, Ambassadrice chez Profil Public. Son rôle ? Explorer le futur du secteur public et aider les étudiants à trouver le chemin professionnel qui leur correspond.  Au sein de la communauté d’ambassadeurs, elle participe à l’animation d’une web TV pour faire entendre la voix des étudiants. Découvrez ses engagements et ses aspirations.

.èè

SES ENGAGEMENTS

.

🔎  Ton parcours en quelques mots ?

A la suite d’un bac scientifique, je me suis orientée vers des études supérieures en Sciences Politiques et Relations Internationales à l’École des Hautes Études Internationales et Politiques (HEIP) à Paris. J’ai toujours été très investie dans la vie de mes établissements. J’ai été déléguée, présidente des élèves, représentante et je me suis engagée dans divers projets associatifs qui m’ont amenée à organiser des conférences, participer à des simulations parlementaires ou encore à des concours d’éloquence.

Mon échange universitaire de 6 mois à Buenos Aires, confinée et loin de mes repères, a été pour moi l’occasion de réfléchir au parcours idéal pour atteindre mon objectif : rejoindre le secteur public. En première année de Master, j’ai intégré l’université Panthéon Assas pour un parcours en Ressources Humaines et Management Public. L’obtention d’une alternance au sein du Ministère des Affaires étrangères a été pour moi la consécration d’un objectif qui me tenait à cœur.

Pourquoi avoir rejoint le “Programme Ambassadeurs” de Profil Public ? 

Ce programme fait sens avec mes aspirations, mes projets et ma personnalité. Pouvoir m’y engager et explorer des thématiques comme la diversité et l’égalité des chances dans le secteur public, me plait beaucoup. J’en profite pour remercier ma marraine, Pascale Clochard, qui m’a fait découvrir et qui m’a fortement recommandé le programme !

💚 Les causes qui te tiennent à cœur ?

Toutes celles qui ont pour objectif de lutter contre les préjugés et d’apporter un nouvel éclairage sur la réalité. Beaucoup de personnes ont, par exemple, des a priori sur le secteur public et le politique. Je souhaiterais qu’on arrive à remettre les choses à leur juste place et qu’on sache reconnaître leurs évolutions. Le secteur public est en pleine transformation et cela mérite d’être su.

.

SES INSPIRATIONS

. 

💫 La phrase qui t’inspire ?

J’en ai deux je dirais ! C’est la somme des deux qui me définit le mieux : « Vouloir c’est pouvoir. » parce que cela reflète la ténacité et : «  Le sens de la vie est de trouver ses dons. Le but de la vie c’est d’en faire don aux autres. » une citation de Picasso qui m’inspire pour cette incitation à la fois au rêve et à la bienveillance. Ce qui est important pour moi c’est de faire ce que j’aime faire, ce que je veux faire et ce que je dois faire. Le pouvoir, le vouloir et le devoir.

🔮 Un rêve ?

Mon rêve ? Du tac au tac : Participer à Fort Boyard ! Je serais prête à monter une asso pour y participer. Fort Boyard, l’objectif d’une vie… Plus sérieusement, sur le plan professionnel, mon but est de m’épanouir dans la fonction publique d’Etat, d’être fière de représenter mon pays. 

Pour moi, le service public est une évidence et qu’importe la thématique, la tâche, le statut… mon but est d’y ajouter ma touche et de contribuer à son rayonnement.

Le service public c’est une évidence et qu’importe la thématique, la tâche, le statut… mon but est d’y ajouter ma touche et de contribuer à son rayonnement. Je souhaite développer mon propre potentiel pour développer celui des autres. Ce qui me motive c’est de développer la productivité et l’efficacité d’un groupe pour avancer ensemble, dans un monde qui nécessite une perpétuelle impulsion.

📚 Le livre que tu recommandes ?

« La 7ème fonction du langage :  qui a tué  Roland Barthes ? » de Laurent Binet. Ce qui m’a plu dans ce livre, qui parle de sémiologie, c’est la découverte du monde intellectuel, l’angle scientifique des termes et des théories, le tout entre thriller et réalité. C’est un mélange original entre un cours de linguistique et une murder party.

.

Laissez un commentaire