Je m'inspire

Articles, interviews et portraits d'acteurs publics inspirants

Tour du monde des innovations RH, projet brésilien

« RenovaBR : une école pour plus de diversité chez les leaders publics brésiliens. »

Dans le cadre de notre étude « Tour du monde des innovations RH », nous sommes partis à la découverte des expérimentations les plus audacieuses, qui font bouger les lignes des RH ( recrutement, onboarding, mobilité, travail collaboratif, formation…) dans le secteur public. 

Embarquez au Brésil avec Irina Bullara, Chief Executive Director de RenovaBR, et découvrez ses défis RH.

.

LE PITCH DU PROJET

.

🚀 Le défi RH à relever ?

Renova BR est une école que nous avons créée pour renouveler la démocratie brésilienne. Plus précisément, nous sommes une école de démocratie qui prépare et forme les responsables publics de demain. Ainsi, nous aidons des citoyens ordinaires à devenir les futurs leaders du secteur public brésilien quelles que soient leurs origines, leurs croyances et leurs positions.

✊ La conviction de départ ?

Ce qui nous a motivés au départ à créer l’école RenovaBR, c’est la crise de la représentation politique : les citoyens font de moins en moins confiance à leurs représentants. Au Brésil, par exemple, beaucoup d’individus ont perdu tout espoir en la politique jusqu’à quitter le pays !

C’est en attirant de nouveaux talents vers la politique que l’on pourra construire de meilleurs services publics pour demain.

C’est dans ce contexte que notre école RenovaBR est née, pour redonner espoir, montrer qu’il est possible de faire autrement et former tous celles et ceux qui souhaitent prendre part au changement. C’est en attirant de nouveaux talents vers la politique que l’on pourra construire de meilleurs services publics pour demain.

⚙️ Les étapes clés ?

Le processus de construction de l’école RenovaBR a commencé il y a trois ans. Pour expliquer les étapes de notre croissance, nous aimons nous comparer à une startup. Nous avons d’abord créé un “produit minimum viable” (MVP) pour tester l’idée.

Ainsi, nous avons développé un programme pilote avec un processus de sélection et des cours en présentiel. Ce programme a été un succès puisque sur 133 étudiants, 17 ont été élus. Nous nous sommes ensuite attachés à améliorer nos processus en adoptant une meilleure organisation, une culture axée sur les données et en automatisant la plupart de nos processus.

C’est ainsi que même avant la pandémie, l’école RenovaBR a abandonné le travail en présentiel pour proposer une formation en ligne. Pendant le confinement, notre école était déjà bien adaptée aux nouveaux modes de travail émergents. Actuellement, l’école a décidé de passer à un système hybride et de diminuer le nombre d’élèves.

.

LES GRANDS ENSEIGNEMENTS

.

⛰️ La plus grande difficulté à surmonter ?

Au départ, nous n’étions pas nombreux à croire au projet. Souvent lorsqu’on défend une idée nouvelle, il faut faire face à un climat de défiance et trouver les bons ingrédients pour convaincre.

Comme le dit Adam Greinds dans son ouvrage Originals : “Quand une idée est originale, on trouve toujours des gens réticents”. Beaucoup s’interrogaient sur nos objectifs et sur nos intérêts. Maintenant que nous sommes plus connus, on nous considère comme ce que nous sommes : une école.

👌  L’enseignement que vous retenez ?

Les individus ont plus de choses qui les unissent que de choses qui les divisent. Chez RenovaBR, nous sommes attachés à recruter des candidats de tous horizons pour représenter la société telle qu’elle est, riche de sa diversité. C’est dans le dialogue et dans la confrontation des idées qu’émergent ce sur quoi nous sommes d’accord, nos valeurs et nos projets communs.

💪 La réussite dont vous êtes fier ?

C’est une immense fierté de voir que sur nos 2000 étudiants, 156 ont été élus dans tout le Brésil. Ces nouveaux élus proviennent de toutes origines sociales, sexes et partis politiques. La diversité permet de donner un nouvel élan démocratique à la sphère publique brésilienne. Les élèves qui n’ont pas été élus me remplissent également d’une grande fierté car ils incarnent et défendent une démocratie plus saine, plus participative et plus représentative.

ET APRES ?

 .

🎯 Les prochaines étapes du projet ?

Structurer notre internationalisation ! A l’image de Teach for All, nous souhaitons promouvoir, dans plusieurs pays, un réseau d’organisations et de personnes qui cherchent à valoriser l’espace politique sans violence de genre, sans polarisation, sans fake news et surtout dans le respect des idéaux démocratiques.

☁️  Les défis RH qui restent à surmonter ?

Tout d’abord, impliquer encore davantage les citoyens dans les processus politiques et civiques. Il est vrai que nous avons déjà beaucoup grandi, avec 14 000 inscrits cette année, mais cela reste peu pour un pays de 200 millions d’habitants. Nous devons poursuivre nos engagements et convaincre autour de nous pour aider plus de candidats à oser s’engager et bâtir un secteur public plus inclusif. 

💫 Un projet RH qui vous inspire ?

L’École de Formation Politique Fratelli Tutti que nous avons eu l’opportunité d’accompagner dans sa création. Il s’agit d’un projet pédagogique innovant, qui invite les jeunes à créer un nouveau langage de la politique, dans une perspective globale, locale, ouverte, innovante et coopérative.

Laissez un commentaire