JE M'INSPIRE

Articles, interviews et portraits d'acteurs publics inspirants

« Le service public a besoin de courage managérial. »

Clémence Wegscheider, est Directrice de la plateforme régionale RH à la Préfecture de région Occitanie. Cette plateforme assure un rôle d’appui RH auprès des services de l’Etat en région. Nous sommes allés à sa rencontre pour vous faire découvrir son parcours et sa vision du service public.

.

SON PARCOURS AU COEUR DU SECTEUR PUBLIC

.

🔑  Votre parcours en quelques mots clefs ?

L’investissement associatif, les rencontres et l’accompagnement ! Rien ne me prédestinait à devenir Directrice de la PFRH car je suis ingénieure agronome de formation C’est avant tout mon investissement associatif et les rencontres qui ont guidé mon parcours. Je me suis beaucoup investie dès mon école d’agronomie dans l’organisation d’événements (remise des diplômes, etc.). Quand mon école a recherché un chef de projet à la formation continue, ils ont pensé à moi. Le fil conducteur de ma vie professionnelle c’est l’accompagnement : accompagnement des équipes, des demandeurs d’emploi, des carrières…

🔎  Vos missions ?

Je suis à la tête de la plateforme régionale RH à la Préfecture de région Occitanie qui assure un appui RH auprès des services de l’Etat en région. Nous sommes une équipe de 9 personnes et nous nous sommes donnés les missions suivantes : proposer une réelle offre de services et être force de conseil à la manière d’un prestataire de services à qui on confierait une mission ; inspirer les services pour conduire le changement ; garantir une expertise RH et être exemplaire sur ce sujet.

⚡️ Pourquoi le service public ? 

C’était une évidence pour moi de mettre mes compétences au service du bien commun. L’intérêt général est une valeur ancrée dans ma famille : j’ai deux parents qui travaillaient dans le service public.

 💪 Ce qui vous rend la plus fière ? 

C’est d’avoir pris le risque de devenir entrepreneuse. Cela m’a permis de prendre du recul sur ma carrière et de revenir dans le service public forte de cette expérience.

C’est d’avoir pris le risque de devenir entrepreneuse. Cela m’a permis de prendre du recul sur ma carrière et de revenir dans le service public forte de cette expérience.

C’était à un moment de réflexion dans ma carrière en Nouvelle-Calédonie où je souhaitais faire une mobilité. Certains de mes partenaires à ce moment m’ont invitée à m’installer en tant que consultante pour me confier des missions. Alors j’ai créé mon auto-entreprise et j’ai accompagné des projets de services et des créations de formations diplômantes. Cette expérience m’a appris à développer un fort esprit de réactivité et d’exigence sur les productions émises.

.

SES INSPIRATIONS & CONSEILS

 .

💫 Une phrase inspirante ?

J’aime la politique des petits pas : « pour avancer à grands pas, il faut faire des petits pas et les répéter».

💚 Une lecture à recommander ?

Le livre de Daniel Pink : La vérité sur ce qui nous motive. Un livre passionnant pour savoir manager le changement. A travers des exemples concrets, Daniel Pink décrypte les trois éléments clés de la motivation : l’autonomie, l’envie d’être bon dans ce que l’on fait et le besoin de donner un sens à sa vie.

🔮 La transformation publique dont vous rêvez ? 

Que le secteur public se transforme à la même vitesse que la société et le monde du travail. La crise a révélé que le secteur public était en retard sur le télétravail (équipements des agents, outils digitaux et de visioconférence etc.). Nous devons nous transformer à mesure des évolutions sociétales.

✊ Une cause qui vous tient à coeur ? 

Le courage managérial. Il s’agit de savoir prendre des décisions et de les assumer, même si elles sont difficiles. Le service public a besoin de courage managérial

👉 Un conseil ?

« Bougez et allez voir ce qui se fait ailleurs à d’autres postes et dans d’autres organisations.»

.

Laissez un commentaire