Je m'inspire

Articles, interviews et portraits d'acteurs publics inspirants

« C’est très enthousiasmant d’être un facilitateur pour impulser de l’innovation dans les territoires. »

Laure Ozenfant est Cheffe de projet Petites villes de demain au sein de la communauté de communes Douarnenez Communauté. Le programme Petites villes de demain est un accélérateur de la relance dans les territoires. L’objectif ? Améliorer la qualité de vie et accompagner les transitions en milieu urbain dans de petites centralités.

.

SES MISSIONS AU COEUR DES TERRITOIRES

.

🔑  Les moments clefs de votre parcours ?

Mon stage de fin d’études au sein d’un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) a marqué le premier temps fort de mon parcours. Il a confirmé mon choix de m’engager pour le développement local. J’ai découvert le fonctionnement des collectivités, les différents modes de gouvernance, le travail des élus et des services. Ce fut un stage déterminant puisqu’il a donné lieu à une première embauche et au démarrage de mon réseau professionnel. 

Par la suite, j’ai travaillé en tant que chargée de mission au sein du service urbanisme de la Mairie de Crozon, une commune littorale du Finistère. J’étais notamment chargée du pilotage du Plan local d’urbanisme (PLU). Ce fut une expérience très riche qui m’a permis de travailler entre autres sur les thématiques culturelles et environnementales avec des publics différents, résidents locaux et touristes. 

Pour nos territoires, écouter la parole scientifique est d’une aide précieuse. 

A ce poste, dans le cadre du projet de réaménagement de la station balnéaire de Morgat, j’ai eu l’opportunité de réunir un comité scientifique. Souvent, dans les démarches de concertation, les collectivités font appel aux citoyens. Pour nos territoires, écouter la parole scientifique est également d’une aide précieuse. C’est très utile pour prendre du recul. 

J’ai ensuite décidé de repartir à l’université pour réaliser une recherche-action. Il s’agit d’une méthodologie qui consiste à mener en parallèle l’acquisition de connaissances scientifiques et des actions concrètes et transformatrices sur le terrain. Dans ce cadre, j’ai travaillé avec 36 communes littorales de Bretagne sur des questions liées à l’héritage maritime, au dialogue ville-port et à la mise en valeur du patrimoine. Une expérience passionnante.

🔎  Le cœur de vos missions actuelles ?

J’ai rapidement eu besoin de revenir dans le giron du travail opérationnel. Quand j’ai découvert le programme Petites villes de demain, j’ai trouvé qu’il s’agissait d’un beau challenge. Depuis presque un an, je suis chef de projet Petites villes de demain au sein de la communauté de communes Douarnenez Communauté. Le cœur de mes missions consiste à conforter le projet de territoire pour le compte du binôme constitué par la communauté de communes et par la ville de  Douarnenez. 

Il s’agit de piloter, de coordonner et de mettre en œuvre, de façon très opérationnelle, une stratégie de revitalisation.

Il s’agit de piloter, de coordonner et de mettre en œuvre, de façon très opérationnelle, une stratégie de revitalisation. L’animation et l’information sont également au cœur de mes missions. Il s’agit d’animer la gouvernance et des groupes de réflexion en agrégeant des partenaires autour du projet mais aussi en associant la population locale.

⚡️ Ce qui vous motive le plus dans votre job ?

Ce que j’aime dans mon métier, c’est d’être une personne ressource, qui formalise le coup de pouce en ingénierie de l’État pour accélérer la mise en œuvre des projets locaux. Pour beaucoup de petites collectivités, travailler en mode projet peut être nouveau. C’est très enthousiasmant d’être un facilitateur pour impulser de l’innovation dans ces territoires. Ce renfort d’ingénierie apporte davantage de confort à mes collègues dans leur mission et aux élus dans leur rôle.

.

INVENTER LES PETITES VILLES DE DEMAIN

.

🚀 Les grands défis pour les petites villes de demain ?

Je crois que le terme de “Petites villes de demain” dit déjà beaucoup de choses. Selon moi, le premier défi c’est d’aider ces villes à se réinventer. 

Se réinventer, c’est parvenir à innover sans toucher à ce qui fait les spécificités du territoire.

Se réinventer, c’est parvenir à innover sans toucher à ce qui fait les spécificités du territoire. C’est moderniser ses infrastructures, sans trahir son identité. D’ailleurs le patrimoine et la culture sont au cœur du projet Petites villes de demain. Les petites communes sont très caractéristiques de part leur histoire, leur géographie et leur façon de vivre, nous devons préserver cet ADN tout en améliorant la qualité de vie des habitants. C’est toute la délicatesse de notre métier.

💪 Comment impulser une dynamique de changement ?

Mon métier consiste à ambitionner l’innovation et les transitions dans les territoires. Nos modes de vie ont beaucoup évolué mais trop souvent dans les communes rurales, les espaces publics, eux, n’ont pas bougé. En termes d’habitat et d’accès aux services de proximité, il y a une harmonie à retrouver. 

Impulser une dynamique de changement dans une petite ville c’est d’abord s’autoriser à être innovant.

Impulser une dynamique de changement dans une petite ville, c’est d’abord s’autoriser à être innovant. Aussi, il est important de ne pas perdre de vue que le changement ce n’est pas seulement les grands travaux. Pour accompagner les dynamiques de changement, la culture et l’éducation sont également des moteurs.

☁️ Une réussite pro dont vous êtes fier ? 

Dans le cadre de cette mission, je ne parlerai pas de réussite professionnelle mais de première pierre à l’édifice. Il s’agit des travaux de restauration de la cale du centre nautique de Tréboul. De prime abord, on peut penser qu’il s’agissait de simples travaux mais notre métier consiste à voir également, qu’au-delà de l’infrastructure, la cale à un usage central et une dimension symbolique très forte. Elle est le lien entre terre et mer. Maintenir dans de bonnes conditions cet accès à la mer, c’est central pour préserver et renouveler la culture maritime d’une ville comme celle-ci. Plus que des travaux donc, il s’agit de pérenniser des usages et de maintenir un lien culturel et identitaire fort sur le territoire.

SES CONSEILS & INSPIRATIONS

 .

💫 Un projet de territoire qui vous inspire ?

Je suis régulièrement en veille sur les études relatives au changement climatique et aux territoires littoraux. Récemment, je suis tombée sur un très beau projet “Saint nazaire archipel” réalisé par une équipe pluridisciplinaire dans le cadre du concours AMITER organisé par le Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA.) Il s’agissait d’une étude d’anticipation à la montée des eaux. On découvrait, très concrètement, les différentes phases d’évolution de la ville avec, notamment, la création d’un archipel d’îlots. J’ai trouvé ce travail remarquable.

👉 Les qualités indispensables pour votre job ?

Il faut être adaptable à toutes les situations. On ne sait jamais de quoi demain sera fait. Nous devons donc être capable d’apporter des parades très rapidement. Un financement peut, du jour au lendemain, tomber à l’eau. C’est aussi le cas des partenariats et des projets, c’est pourquoi il est important de savoir rebondir en gardant une forme de souplesse. Il faut également être une main de fer dans un gant de velours. Nous sommes un peu les gardiens du temps qui veillons à ce que les projets avancent et se concrétisent dans les échéances fixées. Enfin, je dirai qu’il faut de l’expérience et être habitué à travailler en mode projet avec des élus, des services, des associations et des habitants. Il faut bien comprendre qu’elle est la place de chacun pour coordonner nos actions dans un dialogue à plusieurs niveaux.

💚 Un conseil pour celles et ceux qui souhaiteraient s’engager ?

N’hésitez pas à proposer votre candidature pour devenir chef de projet Petites villes de demain ! C’est un métier passionnant. La fonction publique est très riche, les missions sont transversales et vous pouvez y côtoyer une grande diversité de métiers et de compétences.

 

 

Vous voulez participer à la définition et à la mise en œuvre d’un projet de territoire et devenir Chef de projet Petite(s) villes de demain ? Retrouvez sur cette plateforme les nombreuses offres d’emploi et opportunités proposées par les collectivités : Devenir chef de projet Petites villes de demain

 

 

Article réalisé en partenariat avec l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) dans le cadre du programme Petites villes de demain.

Laissez un commentaire